Sobriété numérique, comment agir simplement ?

Agir pour réduire notre consommation numérique c’est adopter quelques réflexes de bon sens.

Privilégiez des logiciels & services éco-conçus

La prise de conscience doit aussi venir des éditeur et fournisseurs de services. Incitez les à améliorer leurs produits.

Agir : Privilégiez des interfaces allégées ayant été conçues dans un souci de sobriété numérique. Boycottez les applications et les sites qui échangent des informations avec des services tiers. Pour les repérer utilisez Exodus Privacy sur Android et uMatrix sur Firefox et testez vos sites préférés sur http://www.ecoindex.fr

Limitez votre usage des services de vidéo en ligne

En 2015, le streaming vidéo a capté 63 % du trafic web mondial. Alors que les services de Netflix sont en pleine expansion, ce chiffre devrait atteindre 80 % en 2020. Netflix (qui collabore avec Amazon) continue d’alimenter notre streaming avec des énergies fossiles comme le charbon.

Agir : Limitez votre consommation, configurez votre navigateur pour empêcher la lecture en automatique des vidéos et limitez leur qualité lorsque cela est possible.

Communiquez différemment

En 2017, 225 milliards de courriers électroniques étaient échangés chaque jour ! L ’ADEME estimait, en 2014, qu’1 Mo envoyé correspondait à 15 grammes de C02 ! Une 30ène de courriels chaque jour durant une année représente la même pollution que des milliers de kilomètres en voiture.

Agir :

  • Videz votre boite de réception ! Archivez vos billets d’avions ou places de spectacle et supprimez les régulièrement.
  • Si la pièce jointe fait plus de 1Mo, partagez la grâce un service de partage de fichiers et communiquez un lien à votre interlocuteur
  • N’ajoutez pas de logo dans votre signature
  • Limiter le nombre de destinataire en copie

Débranchez !

Personne ne laisserait un robinet d’eau ouvert toute la journée ! C’est pourtant ce que l’on fait avec l’électricité en laissant certains appareils inutilisés branchés en permanence. Même si cela n’est pas visible immédiatement, cela se traduit, chaque mois, par quelques euros supplémentaires sur nos factures. Pour les services numériques nous réglons la note indirectement et en deux fois ! Une première fois avec nos données personnelles, une seconde avec les surcoûts liés aux frais marketing des produits que l’on consomme.

Agir : Débranchez systématiquement tous les dispositifs inutilisés (le plus simple est d’avoir sur son bureau une multiprise avec interrupteur). Votre box a t-elle besoin d’être branchée 24h/24 ? Ne laissez pas votre chargeur de smartphone branché si celui-ci n’est pas utilisé. Configurez vos écran pour extinction automatique.

Les fabricants sont aussi responsables : en 2000, quand Sony a lancé sa PlayStation, elle consommait 45W. En 2005, la PlayStation 3 avait besoin de 380W. Vérifiez la consommation de chacun de vos appareils, choisissez et achetez en prenant cette donnée en compte (N.B : Certaines villes mettent à disposition des wattmètres pour tester la consommation de ses équipements).

Notez au passage qu’un ordinateur portable consomme 3 fois mois qu’une unité centrale mais que ce type d’appareil sera moins facilement réparable en cas de panne. Que la 4G est 3 fois plus gourmande en énergie que l’ADSL et 10 fois plus que la fibre.

Consommez autrement

La sobriété numérique c’est aussi accepter de ne pas disposer du dernier modèle de smartphone ou du dernier téléviseur. Avez-vous besoin de ce nouveau téléphone ? Même à -30% en avez vous besoin ? Boycottez les opérations marketing Amazon Prime, Black Friday, Blue Monday et autre Cyber Monday ! 100 millions de smartphones (fonctionnels) dorment dans les tiroirs des Français !

Les cartes de fidélité, sous prétexte de vous offrir des réductions et avantages ne font que vous inciter à la consommation. De plus, elles permettent aux enseignes de connaître, tracer, conserver, analyser toutes vos habitudes de consommation.

Agir :

  • Détruisez vos cartes de fidélité
  • Utilisez un bloqueur de publicité (uBlock Origin) dans votre navigateur (les sites se chargeront plus rapidement et vous limiterez la tentation) et si vous le pouvez, soutenez financièrement les sites qui produisent un contenu de qualité.

Des questions ? D’accord ou pas d’accord ? Dites le nous !

Dernière modification : Juin 2019